Some opinions…

Récital d’Albert Pia,guitare
29 janvier 2011
Annonce
Albert Pia, guitariste ibérique résidant à Lausanne, nous fera découvrir cet instrument qui n’a jamais franchi les portes des « Concerts à La Goulue ». Au programme: oeuvres de Villa-Lobos, F. Tarrega, R. Sor, J. Cardoso, Dowland, A. Barrios, J.-S. Bach, J. Rodrigo et A. York
Compte-rendu
C’est à une superbe soirée intimiste que nous avons été conviés, ce samedi-là, par la grâce, et c’est le terme qui convient, de ce musicien qui sait faire frémir les cordes de son instrument de toutes les nuances possibles d’expression. La subtilité magique de son jeu nous a tous conquis, comme la simplicité du musicien, qui savait faire vivre chaque morceau comme un objet unique et précieux, dans son caractère propre.Le public a reçu ce cadeau avec une attention soutenue et fervente.

Il nous a même été donné de vivre un moment rare, de ces événements dont on se souvient, qui amènent à se dire que ça vaut la peine de continuer à organiser des concerts dans ce contexte, plus intimiste, d’un salon… Au cours du concert, après la fin d’une pièce, le musicien est resté un moment silencieux, puis soudain, en nous regardant, il nous a dit qu’il était immensément heureux de jouer là, dans ce contexte, qu’il sentait une grande bienveillance, une grande chaleur de la part du public, qui lui donnait envie de jouer sa meilleure musique, tant cet instant était précieux, cette atmosphère inspirante. Nous en avons tous été émus, dans la mesure où il n’y avait aucune « frime » dans cette intervention inattendue.

Et il a joué sa meilleure musique: tout à sa place, tout très beau, très inspiré, sans effet virtuose inutile. Il n’avait pas choisi de ces pièces brillantes dont certains compositeurs pour guitare nous ont gratifié, mais des pièces qui permettaient justement de contraster les atmosphères, les effets, et mettre en valeur un magnifique instrument injustement relégué au rang d’instrument d’accompagnement ou propre à être joué le soir autour du feu dans un campement scout…

Un musicien que vous gagnerez à découvrir, si ce n’est déjà fait: si vous voyez une annonce d’un concert d’Alberto Pia, allez-y ! Vous ne le regretterez pas…

Pierre Alain Beffa

Critique musicale de Monsieur Jordi Salazar: “Novembre 2005, concert en solo dans le cadre de la saison musicale du XIIIème Festival

International Narciso Yepes d’Andorre :
… le jeune interprète a séduit le public avec une sélection d’œuvres de différentes époques et  cela a été aussi une leçon sur l’évolution technique de l’instrument…
… L’interprète à fait preuve d’une grande maturité comme guitariste, et il a su aussi s’adapter parfaitement aux exigences expressives de chaque œuvre.”. download pdf

Critique musicale de Madame Babet Espona : “… Pià a brillé avec sa propre lumière en donnant une interprétation magistrale de cette

pièce en               quatre mouvements…

… La magie des doigts de Pià caressant les cordes de son instrument a réveillé la ferveur du public, qui n’a pas arrêté d’applaudir après la fin de son interprétation  jusqu’au moment où il est retourné sur scène…
…Pià a offert aux auditeurs l’interprétation très émotive d’une pièce de F. Tàrrega qui a fait les délices du public… download pdf

Article Blom Pia(William M. Danjon Dieudonné,diari 7 dies, 28.05.08): “Cada dia s’afirma a tot arreu com un intèrpret de gran valor, amb una trajectòria professional d’un nivell elevat” download pdf